SMLS.fr » La structure » Historique

Historique

Plus de 20 ans d’expérience au service de la qualité de l’eau

  • 1996 : démarrage du programme de reconquête de la qualité de l’eau sur la rivière du Loc’h dans le cadre du dispositif régional « Bretagne Eau Pure » par le Syndicat Intercommunal d’aménagement hydraulique de la vallée du Loc’h.
  • 1998 : avec les lois Chevènement commence la réorganisation des collectivités, la Communauté de Communes du Loc’h est créée se substituant de plein droit au syndicat intercommunal.
  • 2001 : poursuite du programme « Bretagne Eau Pure » et lancement du « contrat de bassin versant » de la rivière du Loc’h.
  • 2007 : création du SMLS pour porter les programmes de protection de l’eau sur les bassins versants de la rivière du Loc’h et élargissement de son périmètre d’intervention au bassin versant de la rivière du Sal (en 2003).
  • 2008-2012 : nouveaux contrat quinquennal avec une clause de révision à mi-parcours les partenaires institutionnels ayant demandé d’aller des sources à la mer.
  • 2010 : élargissement de son périmètre d’intervention à la partie estuarienne, la rivière d’Auray.
  • 2012 : extension à l’ouest au bassin versant de la rivière du Crac’h
  • 2012 : le SMLS est désigné comme structure porteuse du SAGE Golfe du Morbihan et Ria d’Étel et en assure depuis l’animation et le secrétariat.
  • 2013/2014 : phase de bilan/évaluation mais aussi de reprogrammation d’un nouveau programme d’actions (2015/2019) et lancement du CTMA (Contrat territorial Milieux Aquatiques (2013-2017).

A l’origine l’action du SMLS était Localisée en amont des prises d’eau potable de Tréauray pour le Loc’h et de Pont Sal pour le Sal.

carte composition du SMLS

En 2010, pour répondre aux attentes des partenaires institutionnels et des ostréiculteurs, l’intervention du SMLS s’est étendue au littoral sur la partie estuarienne de la rivière d’Auray.
En 2012, fort de son expérience, le SMLS, à la demande des élus, engage un diagnostic de bassin versant sur les rivières de Crac’h, Saint-Philibert et à l’anse du Brénéguy.